Etudes et Traitement Analytique par le Psychodrame

Publiée le
27/11/2019
Durée
Trois années : 149h par an réparties en 39h de théories et 110h de pratiques
Tarif
1500 € particuliers / 2000 € institutions - par année de formation
Lieu
ETAP

[INFORMATION]

Les activités de psychodrame sont suspendues le temps du confinement ainsi que les séminaires théorico-cliniques et les conférences.

  • La conférence de Mme Sylvia Cabrera, « Maltraitance psychique, une fixation mortifère » qui devait avoir lieu le mercredi 1er avril est reportée au mercredi 1er juillet 2020.
  • La conférence de Mme Dorota Chadzynski, « Stratégie d’évitement par le corps suite à la maltraitance : le repérage et approche possible par le massage thérapeutique » qui devait avoir lieu le mercredi 6 mai est reportée au mercredi 2 septembre 2020.

En fonction des directives gouvernementales, ces deux conférences pourront avoir lieu sur le site de Liège ou par téléconférence.

  • La conférence de M. Benoist de Changy,  « Enfants de la Shoah au psychodrame » qui devait avoir lieu le mercredi 3 juin est reportée au mercredi 3 mars 2021

Par ailleurs, vous pouvez joindre les responsables pédagogiques et l’administration d’ETAP formation sur ce mail : pratiques.formation[at]spasm.fr

Nous sommes à votre disposition pour vous renseigner et répondre à vos questions.

A très bientôt.

Brigitte KAMMERER et Philippe VALON

Responsables pédagogiques

***

Formation clinique et théorique au psychodrame psychanalytique individuel et en groupe.

Enfants/ adultes

Certifiée Datadock

datadock

 

 

 

 

LE PSYCHODRAME PSYCHANALYTIQUE

« Etrange entreprise… Voici trois, quatre, cinq psychanalystes (parfois plus …) et voici un homme, une femme, un enfant qui souffrent et qui manquent de mots pour le dire ; or voici que ces psychanalystes lui proposent de jouer.

Ce n’est pas sérieux. On dit à cette triste fourmi tout ankylosée de son malheur, eh bien, soyons cigales, et chantons. Peut-être que cela fera revenir l’été ;

Ce n’est pas sérieux en effet, mais c’est pour cela qu’il s’agit de thérapeutique. Les psychanalystes qui proposent ainsi de jouer le font avec de bonnes raisons. Leur instrument de travail habituel, c’est la parole.

Encore faut-il que le patient dispose assez de la parole. Il se peut que pour lui les mots se dérobent, que ce soit pauvre et rare ce qui les commande le mieux – les images, les représentations, les fantaisies, les fantasmes… Il se peut que précisément tout cela soit grippé, ne joue pas, au sens où on dit que jouent les pièces d’un mécanisme qui fonctionne bien. Faute de parler, ce patient agit, sans le recul et la liberté de choix qu’introduisent le langage et la pensée. Ce n’est pas sans risques, et d’abord celui de la plus monotone répétition.

Voici donc le psychanalyste en mauvaise posture. C’est alors qu’il propose de retourner la situation, et de faire de la difficulté vertu. Nous ne pouvons guère parler. Vous préférez agir ? Eh bien, agissons…

A une condition cependant : ce seront des actes simulés. Nous allons jouer, au sens du théâtre, mais aussi comme le font les enfants : « On dirait que… ».

Roger PERRON : « En scène au psychodrame », Paris, Eres, 2018.

 

ETUDE ET TRAITEMENT ANALYTIQUE PAR LE PSYCHODRAME

E.T.A.P, fondé en 1984 au sein de la Société Parisienne d’ aide à la Santé Mentale (SPASM) par Nadine Amar, Gérard Bayle et Isaac SALEM, tous trois psychanalystes à la Société Psychanalytique de Paris (SPP),  poursuit trois objectifs :

C’est un dispositif particulier de traitement psychanalytique qui utilise le transfert comme moteur de la cure et mobilise les processus de défense. La médiation du jeu permet de relancer le processus de changement et aide à la symbolisation.

Pour qui ?

Le psychodrame psychanalytique est une possibilité d’approche pour tous les patients qui sont en difficulté pour organiser ou figurer leurs conflits internes et accéder ainsi à un transfert analysable dans le seul cadre d’une psychothérapie en face à face ou d’une psychanalyse.

Les patients qui relèvent du psychodrame ne correspondent pas à une nosographie psychiatrique unique. Le psychodrame s’adresse à des enfants, des adolescents ou des adultes qui ont en commun un certain nombre de particularités de leur fonctionnement psychique ne leur permettant pas d’utiliser pleinement les psychothérapies « seulement » verbales.

Il s’adresse à des patients

- en difficulté dans la relation à eux-mêmes ou aux autres.

- qui ne peuvent figurer leur conflit psychique

- qui ont peur de penser ou ressentir.

Il est particulièrement indiqué dans les situations nécessitant la présence de plusieurs analystes.

Ainsi, le psychodrame peut être proposé comme alternative à une psychothérapie individuelle (face à face ou divan) mais aussi en association avec différents types de suivis : psychothérapie, psychanalyse, consultations, thérapies corporelles.

Un suivi parallèle est même recommandé, voire indispensable pour certains patients. En effet, la dynamique suscitée par le groupe peut nécessiter la possibilité de reprise dans un espace individuel. Enfin, un suivi psychiatrique avec prescriptions médicamenteuses, ou encore un traitement institutionnel peut parfois s’avérer nécessaire et complémentaire. L’indication de psychodrame fait toujours l’objet d’une consultation préalable.

 

Objectifs de la formation

Il s’agit de former les professionnels de santé à la pratique du psychodrame psychanalytique par une démarche didactique  afin de prendre en charge au sein des institutions des patients  difficiles tels que les psychotiques ou les états limites.

  • Jouer avec tact et respect avec les patients pour établir une communication profonde et figurer les angoisses archaïques et les fantasmes inconscients, sources de souffrances psychiques
  • Manier le transfert qui est le moteur du traitement et qui mobilise les processus de défense,
  • Tolérer la violence des patients et éviter des contre-attitudes en miroir,
  • Interpréter les résistances, être à l’écoute des phénomènes groupaux,
  • Poser une indication de psychodrame.

 

    Pédagogie
    • Responsables pédagogiques : Mme Brigitte KAMMERER, psychologue, psychanalyste et Docteur Philippe VALON médecin psychiatre psychanalyste APF.

     

    • Les formateurs sont tous psychanalystes, pour la plupart, membres de l’Association Internationale de Psychanalyse, ayant une longue pratique du psychodrame et capables de transmettre leur expérience clinique en l’articulant avec la théorie psychanalytique.

     

    • L’équipe des formateurs :
      • BAYLE Gérard, psychiatre, psychanalyste, membre titulaire formateur de la SPP, ex-président de la SPP, fondateur d’ETAP.
      • BENOIT LAMY Sophie, psychiatre, psychanalyste, membre de la SPP.
      • BRAUN Béatrice, psychiatre, psychanalyste, membre titulaire formateur de la SPP.
      • FRANCO Serge, psychologue, psychanalyste.
      • DE LANLAY Fabienne, psychologue, psychanalyste, membre de la SPP.
      • KAMMERER Brigitte, psychologue, psychanalyste, thérapeute familiale.
      • LAURAS-PETIT Agnès, psychologue, psychomotricienne, psychanalyste, membre de la SPP.
      • MITRANI Gabrielle, psychologue, psychanalyste, thérapeute familiale.
      • PELLETIER François, psychologue, psychanalyste, membre de la SPP.
      • PRUDENT-BAYLE Aleth, psychologue, psychanalyste, membre de la SPP.
      • SALEM Isaac, psychiatre, psychanalyste, membre titulaire formateur de la SPP, fondateur d’ETAP.
      • SCHMELTZ Thierry, psychologue, psychanalyste, membre de la SPP.
      • SELZ Monique, psychiatre, psychanalyste, membre de l’APF.
      • STORA Elsa, psychologue, psychanalyste.
      • VALON Philippe, psychiatre, psychanalyste, membre titulaire formateur de l’APF.

     

    La formation comprend :

    • La mise en situation professionnelle et analyse clinique après chaque séance individuelle ou en groupe.
    • Les séminaires cliniques mensuels.
    • Les conférences mensuelles sur un thème de travail annuel.
    • Le colloque annuel.
    Publics concernés

    Professionnels soignants ou éducatifs suffisamment avancés dans une analyse personnelle et exerçant une fonction thérapeutique.

    Une évaluation du parcours du candidat et de son aptitude à suivre le cursus de formation au psychodrame analytique, avec l’un des responsables pédagogiques, conditionne toute inscription.

     

    Lieu

    E.T.A.P, Les ailes déployées (anciennement SPASM) : 31 rue de Liège 75008,  Paris.

    Hôpital Necker : 149 rue de Sèvres 75015, Paris

     

    Durée

    Trois années – 149h par an réparties en :

    39h de théories

    110 heures de pratiques

     

    Dates

    Entrée dans le parcours pédagogique pendant toute la durée scolaire, après entretien avec un des responsables pédagogiques.

     

    Renseignements et Inscriptions

     Courriel : pratiques.formation[at]spasm.fr

    Téléphone : Constance Besnier au 01 53 17 13 50

     

    Coût

    Institutions : 2000 € par année de formation

    Individuels : 1500 € par année de formation

     

    Sont ouverts aux soignants, hors cursus de formation :

    • Les conférences

    Elles sont ouvertes aux soignants, sur un thème annuel.

    50€ le cycle annuel , 10 € par conférence.

    Lieu : Les ailes déployées, 31 rue de Liège, 75008, Paris, à 21 h.

    En 2020, les conférences et le colloque ont pour thème « Maltraitances ».

     

    • Programme des conférences

    Mercredi 5 février 2020, Anne ROSENBERG et Martine JURKIEWICZ : Les maltraitances peuvent-elles révéler le traumatisme perdu ?

    Mercredi 4 mars 2020, Agnès LAURAS PETIT : Quand la maltraitance se re-présente au psychodrame.

    Mercredi 1er avril 2020 Reportée au mercredi 1er juillet 2020, Sylvia CABRERA : Maltraitance psychique, une fixation mortifère.

    Mercredi 6 mai 2020 Reportée au mercredi 2 septembre 2020, Dorota CHADZYNSKI : Stratégie d’évitement par le corps suite à la maltraitance : le repérage et approche possible par le massage thérapeutique.

    Mercredi 3 juin 2020 Reportée au mercredi 3 mars 2021, Benoist de CHANGY : Enfants de la Shoah au psychodrame.

    Mercredi 7 octobre 2020, Lila HOIJMANN : Quand le mauvais traitement est à l’honneur.

     

    Voir le programme des conférences.

     

    • Le colloque annuel

    Il a lieu chaque année au FIAP Jean Monnet,  30 rue Cabanis 75014, Paris, le 4ème samedi de novembre sur le même thème que les conférences, en 2020 : « Maltraitances ».

     

    Les intervenants prévus en 2020 sont :

    Matin :

    • Olivier Callet : allocution de bienvenue
    • Modératrice : Brigitte Kammerer
    • Isaac Salem  : Présentation de la journée
    • Christophe Dejours : La banalisation de la maltraitance et ses ressorts psychiques
    • Vassilis Kapsambelis : Y a-t-il une maltraitance propre aux soins psychiques ?

    Après-midi :

    • Modératrice : Fabienne de Lanlay
    • Antoine Nastasi : L’imposition du sens
    • Bernard Touati : Déliaison et répétition au psychodrame. La maltraitance et la mise à l’épreuve du cadre processuel

     

    Retour sur le colloque 2019 : « Psychodrame avec fin et sans fin ».

    Comme chaque année depuis 22 ans l’association ETAP ( Etudes et Traitement Analytique par le Psychodrame) a proposé, sous le patronage de la SPASM, son colloque annuel le 23 novembre 2019 qui avait pour thème « Psychodrame avec fin et sans fin ». Ce colloque clôturait un cycle de conférence sur le même thème. L’ensemble de ces interventions fera, courant 2020 l’objet d’une publication, comme à l’accoutumée.

    Au cours de ce colloque, après une ouverture par Isaac Salem, on a pu entendre des interventions de Jean Louis Baldacci, Danièle Kaswin, Jacques Lucchini, qui ont fait part de leur longue expérience au sein du centre Jean Favreau  (CCTP) de la Société Psychanalytique de Paris, puis de Brigitte Kammerer et Serge Franco, formateurs à ETAP, qui ont présenté leur expérience au sein de la SPASM.

    Les présentations ont été très cliniques,  base indispensable de toute réflexion dans le domaine psychanalytique, une clinique essentiellement tournée vers les patients psychotiques ou proches de la psychose. C’est sans doute avec eux qu’il est le plus difficile d’élaborer ce que fin, séparation, achèvement veulent dire psychiquement. Entre les ruptures brutales, laissant les psychanalystes en charge de l’élaboration de ce qui n’a pas pu se déplier dans la relation transférentielle et les traitements infinis qui ne peuvent s’achever que par la retraite, la maladie ou la mort de l’analyste, la voie pour parvenir à une fin pensable en commun est étroite. Les enjeux transférentiels et contre transférentiels peuvent être portés à un degré d’intensité extrême et rendent leur élaboration périlleuse, même dans un cadre groupal, qui pourtant facilite ce travail grâce au phénomène de diffraction du transfert.

     

    Sont également ouverts aux professionnels déjà formés au psychodrame :

    • Le séminaire clinique

     Ayant lieu chaque 4ème lundi du mois , hors vacances scolaires, Il est ouvert à tout clinicien ayant une pratique de psychodrame. Il porte sur les aspects techniques et cliniques du psychodrame et consiste en un travail d’élaboration groupal à partir du matériel d’une ou plusieurs séances.

    Coût annuel : 100 €

    Anciens stagiaires d’ ETAP : 60 €

    Lieu : Les ailes déployées, 31 rue de Liège, 75008, Paris.

     

    • Les supervisions

    A la demande d’équipes déjà formées, exerçant en libéral ou en institution, les membres formateurs sont tous habilités à exercer une fonction de superviseur.

    Devis sur demande.

    Dans tous les cas, s’adresser à Mme Constance Besnier au 01 53 17 13 50 ou pratiques.formation[at]spasm.fr

     

    Nos publications

    Chaque année un ouvrage rassemblant l’ensemble des textes des interventions aux conférences et au colloque est publié. Il est en vente au format papier ou PDF.

    Voir le catalogue des publications.

     

     

    couverture livre 2018 Notre dernière parution rassemblant les textes des interventions de 2018 sur le thème « Séduction, suggestion et interprétation » est disponible à la vente.

     Pour le commander cliquez ici.

    Contact

    Pour toute question : pratiques.formation[at]spasm.fr

    Pour en savoir plus sur l'unité ETAP Traitement et le psychodrame, cliquez ici.

    Sidebar
    Block

    Offre aux entreprises

    Publi-info image
    ESAT Viala
    Body

    L’ESAT Viala Bastille propose ses services aux entreprises dans les domaines de la bureautique, du façonnage, de la restauration ou encore de la création.

    Notre approche

    Qui nous sommes

    Emplois sidebar block

    Emplois

    CDI
    Temps plein
    SPASM
    Adresse unité:
    31 rue de Liège 75008 Paris
    CDI
    Temps plein
    ESAT Viala Bastille
    Adresse unité:
    29 rue du Faubourg Saint-Antoine 75011 Paris
    CDI
    Temps plein
    SPASM
    Adresse unité:
    31 rue de Liège 75008 Paris